Comment rendre ses serrures plus fiables ?

Toutes les serrures ne se valent pas

photo d'une serrure électronique

De retour de vacances, du bureau ou des courses, vous découvrez votre porte forcée et certains de vos biens les plus précieux ont disparu…. Que ce scénario vous soit déjà arrivé ou que vous redoutiez qu’il ne se produise, n’attendez pas d’y faire face pour réagir.

Si vous doutez de la sécurité offerte par vos serrures actuelles, mais que vous n’avez pas le budget ou le souhait de remplacer l’entièreté de vos menuiseries, il existe plusieurs options pour renforcer uniquement les serrures. La plupart requièrent l’intervention d’un serrurier professionnel qui sera à même d’adapter ses modifications aux spécificités de votre équipement.

 

Remplacer la serrure

L’option la plus simple, si vous songez à renforcer vos serrures sans faire les frais d’une nouvelle porte ou d’une nouvelle fenêtre, reste bien sûr d’investir dans un nouveau modèle de serrure. Cependant, avant de vous lancer dans la quête d’une serrure complète, sachez qu’un remplacement total n’est pas la seule solution qui s’offre à vous. Il est en effet possible de remplacer une partie de votre serrure, ce qui vous permettra de réaliser des économies supplémentaires.

Remplacez le barillet de votre serrure

Le barillet, aussi appelé cylindre ou canon, désigne la partie de la serrure dans laquelle est insérée la clé. Il est possible de le changer sans remplacer l’entièreté de la serrure. Vous pouvez donc opter pour :

  • un cylindre anti-crochetage, à même de résister à cette technique bien connue des cambrioleurs.
  • un cylindre anti-perçage, qui, lui, est conçu pour ne pas céder face aux assauts d’une perceuse (le perçage du barillet étant l’une des autres techniques affectionnées par les individus mal intentionnés).
  • Un cylindre anti-casse, qui résiste aux coups de pince. Préférez un barillet anti-casse de niveau 3, dit “de très haute sécurité”, équipé d’une barre de renfort.
  • un barillet anti-arrachement, constitué de 3 parties distinctes qui le rendent beaucoup plus difficile à extraire qu’un cylindre classique qui se présente en une seule pièce.

Remplacement de serrure : quel modèle choisir ?

Vous souhaitez remplacer l’entièreté de votre serrure ? Cette solution vous offre bien entendu de nombreuses options de sécurisation supplémentaires. Nous avons vu en détail les différents types de serrures existant sur le marché dans notre article dédié. Cependant, en voici un résumé.

Une serrure à points est un modèle répandu et particulièrement sécuritaire ; la plupart des serruriers vous parleront de ce modèle (et sont bien entendu en mesure de vous en fournir) si vous souhaitez sécuriser votre porte. Aussi connue sous le nom de serrure multipoints, elle est dotée de plusieurs points d’ancrage, quand une serrure classique n’en possède qu’un, le penne. À contrario, une serrure multipoints possède plusieurs points d’ancrage distribués le long du battant. Ils peuvent aller de 3 à 9. Plus leur nombre est élevé, plus la serrure sera sécurisée.

Vous avez envie de doter vos fenêtres d’une serrure ? Optez pour la serrure à crémone si vos châssis sont à oscillo-battant, ou à double battant. Son fonctionnement est simple et elle est facile à installer. Cependant, le niveau de sécurité qu’elle offre est assez faible. Notez qu’elle peut également être posée sur des portes coulissantes.

Vous pouvez, pour renforcer la sécurité de vos fenêtres et portes, les doter d’une gâche de sécurité, qui rendra les tentatives de forçage au pied de biche vaines. Celles-ci se fixent dans le dormant du châssis et accueillent le pêne de votre serrure. Qu’il s’agisse de gâches en plaques, cornières ou cuvettes, elles permettent de rendre le battant plus résistant aux tentatives d’arrachage, de sciage ou de forage.

Si vous souhaitez sécuriser une porte coulissante, vous avez également la possibilité d’investir dans une serrure à crochets. le pêne de celle-ci, incurvée, prend la forme d’un crochet. Il suffit d’actionner la poignée dans l’un ou l’autre sens pour l'activer ou encore d’insérer une clé, selon le modèle choisi.
 

Soyez attentif aux homologations

Afin de choisir une serrure ayant fait ses preuves lors de tests réglementés, il est préférable de faire l’achat d’un modèle homologué. La norme EN 1154 est la garantie belge que le produit répond à des exigences de qualité et de sécurité spécifiques. Les serrures pour portes à vantaux doivent, elles, être porteuses de la norme EN 1158.

Pour en savoir plus sur les certifications appliquées aux produits de sécurité, mais aussi découvrir les modèles homologués existant sur le marché, rendez-vous sur le site de l’ANPI, l’Association Nationale pour la protection contre l’incendie et le vol, reconnue par les services de police belges. Cette ASBL, créée à l'initiative des compagnies d'assurances belges, rassemble une liste des services et produits certifiés contre l’intrusion et le vol, à découvrir ici.

N’hésitez pas à contacter un serrurier qualifié pour savoir quelles normes sont applicables au modèle que vous souhaitez acquérir. Ce professionnel saura vous guider. La plupart des serruriers de profession possèdent en outre un catalogue varié de serrures pouvant répondre à tous vos besoins. Au lieu de vous perdre dans les rayonnages d’un magasin de bricolage, préférez donc vous adresser directement à lui pour choisir et faire installer une serrure vraiment adaptée à votre châssis, à votre budget et à vos exigences en matière de sécurité.