Vols et infractions : comment se protéger des cambriolages ?

Une très mauvaise surprise...

photo d'une clé dans une porte

Cette situation vous est peut-être déjà arrivée : vous rentrez chez vous, et vous retrouvez la porte ouverte, manifestement forcée. Ou, la porte est intacte, mais vos objets de valeur ont tout de même disparu : ordinateur, chaîne HI-FI, télévision… Vous vous rendez alors compte que c’est une vitre qui est restée entrebâillée, ou qui a été brisée.

Qu’il s’agisse des dégâts matériels, de la perte financière, mais aussi de la sensation déstabilisante d’une violation de votre intimité, un cambriolage est un épisode traumatisant. Voici comment décourager les intrus.

Comment agissent les cambrioleurs ?

Connaître les procédés des cambrioleurs peut être un premier pas pour savoir comment sécuriser votre maison. Oubliez le cliché du voleur isolé, masqué, s’introduisant en pleine nuit dans un domicile quand ses occupants sont endormis. Au contraire, les voleurs agissent souvent en bande et privilégient les moments où l’habitation est vide, autrement dit, en journée, lorsque ses occupants sont à l’école et au travail. Vous pourriez même avoir rencontré l’un des intrus au préalable.

En effet, l’une des pratiques courantes pour les malfrats, afin de préparer leur intervention, est de se faire passer pour des plombiers, livreurs, électriciens, facteurs… Afin de repérer les lieux et de se renseigner sur vos habitudes.

Les bons réflexes pour éviter une intrusion

On n’y pense peu, mais certains gestes simples peuvent décourager, ou tout du moins, ralentir une tentative de cambriolage.

  • Ne laissez pas les fenêtres ouvertes en oscillo-battant en votre absence.
  • Fermez systématiquement vos portes à clé en cas d’absence, même brève.
  • Ne laissez pas vos objets de valeur (téléphone, ordinateur…) à vue depuis la fenêtre.
  • Évitez de garder des objets de valeur chez vous : préférez les stocker à la banque ou dans un lieu sûr.
  • Ne cachez pas vos clés dans un pot de fleur ou sous un paillasson hors de votre habitation.
  • Veillez à ce que les voies d’accès de votre maison soient bien éclairées, à l’avant comme à l’arrière.

Si vous partez en vacances, vous pouvez également contacter la police pour demander une surveillance accrue de votre habitation. Cette demande doit être faite en ligne sur le site de la police fédérale, au minimum 7 jours avant votre départ. Notez également qu’elle ne peut être faite que pour une absence de moins de 3 mois et de plus d’une semaine.

Simulez une présence lorsque la maison est vide

Puisque les cambrioleurs agissent bien souvent en l’absence des propriétaires (mais pas toujours), certaines installations électriques peuvent être adaptées, notamment grâce à la domotique, pour vous aider à simuler une présence chez vous.

  • En programmant la mise en route de vos volets extérieurs pour qu’ils s’ouvrent et se ferment seuls.
  • En automatisant vos éclairages pour qu’ils s’allument d’une pièce à l’autre en soirée.
  • Si vos voisins sont tolérants, vous pouvez même programmer la mise en marche de votre chaîne HI-Fi.

Les différentes options de sécurisation

Ceci étant dit, de nombreux malfrats ne reculent pas devant une porte verrouillée ou une terrasse éclairée pour commettre leur méfait. C’est pourquoi les entreprises de sécurité, les spécialistes en serrurerie et en menuiserie proposent de nombreuses options de sécurisation.

Installez un système de sécurité

Une des options les plus classiques pour sécuriser une habitation consiste en l’installation d’un système de sécurité. Plusieurs options s’offrent à vous. Il est bien entendu possible de les combiner.

  • Un projecteur de sécurité éclairera vos points d’entrée sans concession et révélera la présence d’intrus afin de les dissuader d’entrer.
  • Une alarme reste un moyen très dissuasif (et bruyant) pour signaler un cambriolage. Optez pour un modèle autonome, opérationnel en cas de coupure d'électricité, et placez-le dans une zone peu accessible.
  • Un détecteur de mouvement, raccordé à votre alarme, peut également être installé aux voies d’accès.
  • Des caméras de surveillance qui s’activent lors d’une intrusion, sont également intéressantes. Elles peuvent être mises en réseau avec un ordinateur ou un téléphone afin que vous sachiez à tout moment qui entre chez vous.

De nombreuses entreprises de sécurité proposent en outre à leurs clients la mise en place d’une vidéosurveillance, ou télésurveillance. Des professionnels auront donc une vue directe sur votre maison en cas d’intrusion et pourront réagir rapidement. Ce système peut également être couplé à d’autres options qui ralentiront les individus : un générateur de fumée peut par exemple être activé par les agents de télésurveillance afin de ralentir leur progression, le temps d’une intervention de la police (appelée par leurs soins) sur place. Les agents pourront également interpeller les cambrioleurs à distance afin de leur faire savoir qu’ils sont repérés.

Sécurisez vos menuiseries existantes

Faire appel à un serrurier pour sécuriser vos menuiseries existantes et les renforcer fait également partie des options possibles. Vous pouvez par exemple faire installer :

  • Une serrure multipoints dotée de 3 à 7 points de sûreté.
  • Un verrou à clé et doté d’une goupille de sûreté qui prévient certaines tentatives d’arrachement.
  • Un feuilletage déposé sur les vitres (notamment les fenêtres de toit) qui les renforce et ralentit la progression d’intrus.
  • Des barreaux et grillages de sécurité, qui protègeront l’accès aux vitres.

Il est également possible de vous tourner vers un serrurier pour obtenir l’installation d’un coffre-fort qui vous permettra de stocker vos objets les plus précieux.

Optez pour des châssis et volets renforcés

Les entreprises de châssis mettent également à disposition de leurs clients de nombreux modèles renforcés ou réputés pour leur résistance.

  • Une porte blindée pourra être installée à l’avant et à l’arrière de la maison.
  • Des volets roulants placés devant les portes et fenêtres, et dotés d’un système anti-arrachement, prodigueront une protection supplémentaire très efficace.
  • Si vous avez de volets battants, renforcez-les à l’aide d’une barre de sécurité qui bloque leur ouverture.
  • Des poignées de sécurité peuvent être posées sur vos fenêtres du rez-de-chaussée.
  • Un triple vitrage, ou un vitrage feuilleté, constitue également une bonne solution pour ralentir des intrus. Le vitrage feuilleté ne se brise pas en mille morceaux, mais reste en place une fois cassé, obligeant les cambrioleurs à prendre plus de temps pour entrer.

De nombreux fabricants de châssis proposent en outre des modèles dotés de système d’antidégondage et d’antidécrochement.